5% de décrocheurs au lycée

Entre juin et octobre 2011, 223 000 lycéens sont sortis du système scolaire, soit 5% des jeunes de plus de 16 ans inscrits dans des lycées généraux ou professionnels. Sur ces 223.000, «un quart sont pris en charge par les missions locales. Et il en reste environ 160.000 qui jusqu'à présent étaient partis sans laisser d'adresse, perdus de vue» a expliqué le ministre de l’éducation nationale Luc Chatel au Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro, dimanche soir.

Pour endiguer le décrochage scolaire des plus de 16 ans, pour qui l’école n’est plus obligatoire, l’éducation nationale compte apporter des solutions sur mesure. Le ministre promet ainsi qu’à chacun sera proposé « soit un contrat en alternance, soit un suivi par une mission locale, un travail individualisé ». Les préfets et les inspecteurs de l’éducation nationale seront sollicités pour retrouver chacun des décrocheurs listés par le ministère.

Cependant, cette nouvelle mesure sera-t-elle efficace ? Le ministre de l’éducation nationale en tout cas l’assure, en brandissant pour preuve le succès des 16 établissements de réinsertion scolaire (ERS) conçus pour les 13-16 ans en situation de décrochage et mis en place dans tout l’hexagone en 2010. Parmi ces élèves «141, c'est-à-dire 93%, ont été réinsérés dans un collège, dans un lycée ou un CFA» (Centre de formation des apprentis), a-t-il précisé. Quatre nouveaux ERS seront d’ailleurs créés d’ici la fin de l’année.

 

Le 14 nov. 2011
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."