Début et fin de la suspension des allocations familiales en cas d'absentéisme ?

Trois députés du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche ont déposé à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à lutter contre le décrochage scolaire. La particularité de cette proposition réside dans son article 7, lequel abroge la loi du député UMP Éric Ciotti relative à la suspension des allocations familiales en cas d'absentéisme.

Autres innovations de ce texte : il réclame la scolarité obligatoire dès 3 ans, mais aussi la prise en charge par du personnel ne faisant pas partie de l'équipe pédagogique, des élèves exclus temporairement de leur établissement, pendant la durée de la période qui aurait été celle de l'exclusion. Cette proposition de loi suggère la mise en place d’un système de tutorat par les membres volontaires de l'équipe éducative en poste dans l'établissement. « Chaque tuteur désigné a, au maximum, la responsabilité de 5 élèves en difficulté pendant l'année scolaire. Il peut bénéficier soit de décharge horaire, soit de compensation en heures supplémentaires. » Elle vise également à multiplier les interventions du Rased dans les collèges, pour mettre en place une aide préventive contre le décrochage scolaire. Un réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté particulièrement affaibli par une importante baisse d’effectif s’inscrivant dans des coupes budgétaires.

Le 11 mars 2011
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."