Le péril jeune

61% des français déclarent avoir une image négative des jeunes des quartiers populaires, quand 73% ont une image plutôt positive de la jeunesse en général. C’est ce que révèle une enquête Afev (Association de la Fondation étudiante pour la ville), pour l’Observatoire de la jeunesse solidaire (1) dévoilée cette semaine. « Les Français perçoivent plus positivement les jeunes qu’ils connaissent que ceux qu’ils ne connaissent pas, et se montrent plus sévères à l’égard des jeunes issus des quartiers populaires que des jeunes en général », analyse l’étude. Ceci étant, le trait de caractère émergeant chez le jeune selon 51% des CSP+, c’est l’apathie ! Mous… mais pas seulement : 63% de leurs ainés les considèrent irrespectueux des règles. Ce sentiment de défiance des Français envers la jeunesse n’empêche pas une certaine lucidité.  Neuf personnes sur dix estiment qu’un fossé social s’est creusé ces dernières années entre les jeunes. Des inégalités sociales qui influenceraient, selon la majorité des sondés, la capacité à devenir autonome et à s’engager sur le chemin de la citoyenneté.

(1)   Observatoire de la jeunesse solidaire 2011 http://www.afev.fr/communication/Observatoire2011/Afev_rapport_observatoire2011.pdf

Le 7 avr. 2011
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."