Déménager en ménageant son enfant

Anxiogène pour les grands, le fait de changer de maison peut être carrément traumatisant pour l’enfant qui se voit alors arraché à sa sphère familière. Comment dialoguer avec lui à ce sujet ? Comment anticiper l’événement ? Et faut-il entretenir le lien avec la vie d’avant ? Quelques éléments de réponses.

De la nécessité de préparer le terrain

De 0 à 5 ans : si les tout-petits ne seront pas très sensibles aux changements de ville, d’environnement social, ils sont par contre très casaniers en ce qui concerne leur chambre, qui est comme une bulle réconfortante pour eux. Alors si vous déménagez, pensez d’abord à faire des petits schémas et des photographies de leur petit univers personnel pour pouvoir le reproduire à l’identique dans la nouvelle maison. Achetez-leur des petits livres qui abordent la question, comme « Tom déménage » (Éditions Mango Jeunesse) 

De 6 à 12 ans : C’est le temps des copains, de la socialisation. Le fait de déménager est donc plus difficile à accepter. Pour le motiver, amenez-le visiter le nouvel appartement et la future école, les parcs, les installations sportives des alentours. Allez-vous renseigner avec lui sur les activités extra-scolaires qui existent dans votre nouvelle commune.

A l’adolescence : à un âge où tout est chamboulé dans sa tête, le teenager peut percevoir le déménagement comme un véritable choc psychologique. Pour atténuer en amont l’impact de ce bouleversement, faites en sorte de le rendre acteur de la démarche, en lui confiant des tâches bien précises dans le déménagement, comme de faire le tri dans les CD ou les DVD. Ou en le consultant pour la déco, l’organisation spatiale de sa nouvelle chambre.

Et si l’on déménage en cours d’année ?

Il faut, si possible, terminer l’année scolaire dans le même établissement. Quand ce n’est pas envisageable parce qu’on a changé de département, de région, il faut accorder une vraie importance aux cérémonies d’adieux, aller saluer les copains, les enseignants, les voisins, leur faire écrire un petit mot dans un carnet pour garder des souvenirs de cette époque de leur vie. Et quand on s’installe dans son nouveau domicile, ne pas zapper le reste de l’année scolaire même s’il ne reste que quelques jours ou quelques semaines. Parce que ce sera, pour l’enfant, un moyen de commencer à prendre ses marques, en vue de la rentrée suivante…

Le 5 juil. 2011
 
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."