L’avis d’Isabelle Boukhris

En cas de divorce, quel mode de garde est préférable pour l’équilibre scolaire de l’enfant ?

Je vais vous faire une réponse à double détente. Tout dépend de l’âge de l’enfant. Jusqu’à 4, 5, 6 ans, je pense que la garde chez la maman, si elle n’a pas de pathologie particulière, est préférable. Parce qu’il y a une relation assez fusionnelle avec la mère à ces âges-là. L’en priver, c’est la déconstruire. Mais évidemment, le papa se doit d’être présent, doit pouvoir le voir une à deux fois par semaine si c’est possible. Ensuite, après le bas âge, les choses peuvent se discuter. De 7 à 12-13 ans, les juges ne s’opposent généralement pas aux gardes alternées ; ils y sont même plutôt favorables. A Nanterre, on considère même que c’est le moment le plus favorable pour ce type de garde. Mais il faut de toute façon aviser au cas par cas, selon le tempérament de l’enfant. Parfois, même en l’absence de situations conflictuelles entre les parents, même si leurs relations sont très dépassionnées, la garde classique (la semaine chez un parent, un week-end sur deux chez l’autre) peut être plus équilibrante.


Sont-ce des objections que vous faites aux parents que vous rencontrez ?

Les parents sont les meilleurs juges. D’ailleurs, ils me disent souvent « On ne s’est pas entendus pendant notre mariage, on va s’entendre pendant notre divorce ». Ce qu’il faut éviter, en fait, c’est de couper les ponts avec l’autre, sinon, il va se sentir exclu… Et penser que si c’est le père qui s’est toujours occupé du bambin dans sa petite enfance, c’est logique et intelligent qu’il puisse avoir la garde de l’enfant. Concernant la garde alternée, on croit qu’en faisant une semaine chez papa, une semaine chez maman, on établit une égalité d’amour, on fait un jugement de Salomon. Moi, je suis dubitative. C’est un exercice très périlleux et rarement idyllique… Projetez-vous, imaginez-vous partir en vacances dans une maison différente toutes les semaines et vous verrez ce que vous ressentirez. Je crois que l’enfant en pâtit toujours un peu.


Et vous êtes encore moins partisane des semaines partagées entre les parents, type maman lundi, mardi, papa, mercredi, maman, jeudi, vendredi et papa le week-end… ?

Vous voulez totalement le déboussoler ? C’est terrible comme formule, à mon sens. Je l’ai vu de mes propres yeux dans mon univers professionnel. C’est déstabilisant pour les enfants comme les parents. On le fait subir à l’enfant mais aucun adulte ne supporterait cela !

Propos recueillis par Bénédicte Flye Sainte Marie

Le 4 juil. 2011
 
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."