L’expérience d’Henri Vouters

Le personnel militaire est muté fréquemment. Est-ce complexe de gérer cela au niveau de la vie familiale ?

Le déménagement est effectivement une source de stress et  d’incertitudes car on va vers l’inconnu : vais-je me plaire là-bas ? Qu’en pense mon épouse ? Va-t-elle y trouver du travail ? Ensuite, ce changement de lieu peut avoir une incidence sur la programmation d’une naissance, puisqu’il est difficile de faire les cartons et de les déballer avec une épouse enceinte ou un nouveau-né... Ce n’est pas une situation optimale pour recevoir un bébé. D’un point de vue économique, déménager a un coût, même si le déménagement est pris en compte par l’employeur : il faut peut-être revendre son bien immobilier, ou le louer, et en trouver un autre avec le même budget, assez proche du lieu de travail etc... Ce déménagement va générer obligatoirement des frais et peut donc conduire à un endettement. Pour le conjoint suiveur qui doit quitter son travail pour en trouver un autre, l’opération peut être responsable d’une régression sociale car rien ne lui garantit de retrouver un travail, ni même un travail équivalent... En cas de désaccord dans le couple sur le sujet, il y a risque de désunion, voire de divorce, et donc de transformation en famille monoparentale, avec ce que ça implique : une précarisation des ex-conjoints et la dégradation des liens entre les enfants et le parent isolé. Dans certains cas, cette séparation est si mal vécue qu’elle peut se solder par un suicide…

 

Les enfants pâtissent-ils parfois de cet état de fait ? Comment cela se manifeste-t-il ?

Oui, le déménagement est synonyme de perte de repères autant pour les parents que pour les enfants et parfois même peut-on parler de véritable désocialisation. En effet, lorsqu’on quitte par exemple le sud-ouest de la France pour se retrouver en Meurthe-et-Moselle, cela représente un changement radical de végétation, de météo, de tradition, bref de cadre de vie. Il faut donc reprendre ses marques, faire connaissance avec d’autres personnes, en un mot s’adapter. Se frotter à un nouvel environnement peut être préjudiciable au conjoint mais aussi à l’enfant…

 

Ces mutations sont-elles encore plus délicates à vivre quand l’enfant est adolescent ?

Effectivement. Parce que les amis sont très importants à cet âge là : si la famille n’est pas soudée et si l’adolescent est fragile psychologiquement, des problèmes peuvent survenir et un échec scolaire n’est pas impossible. Là encore, un service d’assistantes sociales existe au sein de l’armée pour palier ce genre de problème mais je doute que l’écoute dispensée soit aussi adaptée que les services d’un psychologue...

 

L’armée prévoit-elle des aides pratiques ? Des aides psychologiques  pour permettre aux familles de mieux gérer leurs déménagements ?

Il existe une cellule militaire (le bureau de garnison) qui permet d’aider les militaires du plan annuel de mutation entrant. Ce bureau guide les familles nouvellement arrivées et les aide à trouver un logement, le cas échéant.  Mais sur la base de ce que j’ai vécu et entendu, je pense qu’il serait préférable que la direction des personnels étudie en amont, au cas par cas, chaque prévision de mutation. En effet, il est plus judicieux de faire du préventif, et ainsi assurer des mutations « souhaitées », plutôt que d’opérer en curatif, et alors devoir faire face à des problèmes d’ordres sociaux-professionnels...  Selon moi, il serait plus judicieux de privilégier le système des permutations qui favorise un accord tripartite entre employeur et personnels souhaitant permuter leur poste. Une mutation n’est jamais sans conséquences : on peut en ressortir grandi car elle apporte une richesse culturelle et développe les facultés d’adaptation mais dans certains cas où les personnes ne sont pas prêtes, le bilan peut s’avérer négatif pour le muté comme pour l’employeur...

 

Lien vers le site d’Henri Vouters : www.sos-mutation.com 

Page Facebook : http://fr-fr.facebook.com/people/Sos-Mutation-Permutation/1556619312

Propos recueillis par Bénédicte Flye Sainte Marie

Le 4 juil. 2011
 
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."