Parents de sportifs : supporters ou surveillants ?

Lorsqu’un enfant choisit de s’investir pleinement dans le sport, les parents ont très vite un rôle indispensable à jouer. Ils accompagnent, soutiennent, surveillent, fixent des limites, trient sur le volet l’entourage de l’enfant. Ce rôle est aussi complexe qu’essentiel, il permet notamment d’éviter de tomber dans les dérives du sport. Décryptage.

Le soutien et la prévention au cœur du rôle parental

« Je nageais deux fois par jour, voire trois : le matin, avant d’aller au lycée, le soir après les cours et il m’arrivait d’aller me détendre en faisant des longueurs à la piscine, le midi à la pause déjeuner. » Ce rythme soutenu, Camille (1) ancienne nageuse de compétition - aujourd’hui 30 ans et libraire - l’a mené jusqu’à sa deuxième année de lettres modernes à la fac. « Avec le recul que j’ai aujourd’hui, poursuit-elle, je suis heureuse d’avoir eu ma mère à mes côtés. Sans elle, j’aurais sans doute oublié qu’il y a une vie après le sport ». Cette dernière régulait l’ambition sportive de sa fille, faisant passer les études avant le sport tout en l’accompagnant dans sa passion.

Stéphanie Brière est, elle aussi, maman d’une nageuse. Cet accompagnement, selon elle, dépasse les questions d’organisation. « Les problématiques sont variées et cycliques. Elles concernent l’organisation requise, l’accompagnement de ma fille dans ses moments de stress et de doutes tant d’un point de vue scolaire que sportif, dans le réconfort lorsque la réussite n’est pas au rendez-vous malgré l’énergie et l’investissement qu’elle aura déployés. (…) Il faut par ailleurs prendre en compte des critères diététiques qui doivent lui permettre d’engendrer des apports quotidiens lui permettant de tenir le rythme, ainsi que des tentatives pour la raisonner sur le nombre d’heures de sommeil nécessaires pour récupérer. »

Car, quand un enfant décide de se lancer dans la compétition, c’est souvent toute la famille qui épouse ce choix. Pour les parents : ce sont des week-ends dans les compétitions, des accompagnements quotidiens sur les lieux d’entrainement et bien entendu un soutien moral qui fait parfois office de prévention.

 
Le 30 mai 2011
 
 
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."