Qui sont les parents ayant recours au soutien scolaire payant ?

L’éducation est la deuxième priorité des parents, juste derrière la santé. 80% des parents pensent que « le soutien scolaire est une bonne façon de lutter contre l'échec scolaire», affirme un sondage Harris Interactive réalisé pour Chanel Progress en 2012. Et si historiquement le soutien scolaire est un outil généralement utilisé par les milieux sociaux favorisés, il semble se démocratiser. Selon une étude de l’IFOP pour Acadomia (2005), 65 % des parents ayant déjà eu recours au soutien scolaire pour leur enfant appartiennent à des professions intermédiaires - employés ou ouvriers. Les  CSP+ représentent 26% des adeptes du soutien scolaire. L’enquête montre que les parents habitant dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants utilisent plus le soutien scolaire que ceux des zones rurales.  « Tout laisse penser que le recours au soutien scolaire est beaucoup plus une question de choix personnel que de milieu social : l’éducation et la réussite des enfants est une priorité pour les familles concernées qui aménagent leur budget en tant que tel », poursuit l’étude.


Mais à quels moments les parents font-ils appel au soutien scolaire payant ? «  5 % disent y avoir fait appel pour des enfants en primaire, 14 % pour des enfants au collège et 22 % pour des élèves du lycée », explique l’étude IFOP. Et si le soutien à proprement parler reste le motif majeur de ce recours, certaines familles sont plus en recherche de perfectionnement.


90 % des parents y recourant estiment que le soutien scolaire est efficace; ils constatent une hausse sensible des résultats de leur enfant. Mais le soutien scolaire semble aussi jouer sur le comportement des enfants : « 81 % des parents bénéficiaires du soutien scolaire pour leurs enfants ont remarqué qu’ils avaient gagné en confiance en eux. 79 % des élèves ont constaté que le soutien scolaire leur avait permis de mieux organiser leur travail et 71% arrivaient à une meilleure concentration. »

Le 17 avr. 2012