France Maths ouvre son lycée privé à Nice

A la rentrée 2012, la société de soutien scolaire niçoise France-maths ouvrira son lycée privé hors contrat. Son projet d’établissement est singulier. Il donne aux élèves les moyens de construire dès la seconde un solide projet d’orientation. Objectif : faire prendre conscience aux élèves que le bac n’est qu’un moyen de construire leur avenir et les doter des outils nécessaires pour y parvenir. Reportage.

Au deuxième étage d’une villa en plein cœur de Nice, des petits groupes d’élèves suivent avec attention des cours de sciences, langues, maths et français dans une dizaine de classes. L’ambiance y est calme et sereine. Les portes de l’administration sont ouvertes en permanence. Dans les classes : les enseignants captivent leur audience. Les élèves participent sans hésiter. Entre deux cours, un professeur arpente la bibliothèque regorgeant d’ouvrages pédagogiques. On se croirait dans un établissement scolaire modèle. Mais il s’agit d’un samedi après-midi et nous ne sommes ni dans un collège, ni dans un lycée, mais à France-Maths, une structure privée de soutien scolaire. Celle-ci a une réputation solide dans la région niçoise. Créée, il y a quarante ans par un couple d’enseignants, elle a vu défiler des générations d’élèves et de professeurs.  Et à la rentrée 2012, cette structure singulière ouvrira son lycée privé.

« L’idée est venue des parents d’élèves qui suivent des cours de soutien à France-Maths », explique la directrice de la branche soutien scolaire de France Maths, Martine Debenais. « Ils étaient à la fois satisfaits par la qualité de l’enseignement et par le climat discipliné et accueillant de notre structure. A de nombreuses reprises, ils nous ont exprimé leur envie de voir un établissement scolaire offrir les mêmes conditions d’apprentissage que France-Maths ». L’idée a fait son chemin. De l’équipe pédagogique, aux locaux : toutes les conditions matérielles et humaines étaient réunies pour ouvrir les portes d’un établissement scolaire. Restait à constituer un projet d’établissement. « Nous nous sommes alors demandé ce que nous pourrions apporter de plus à nos élèves si nous avions notre propre lycée », poursuit-elle. Le constat était sans appel. «Les lycéens que nous suivons sont souvent perdus au niveau de l’orientation ».

Et c’est ce point crucial qui provoque chez certains élèves des blocages voire un échec scolaire, explique Eric Vignaux – professeur de français et de philosophie, nommé directeur du futur lycée : « Par expérience, il n’y a pas de bon ou de mauvais élève. Il y a des élèves qui savent ou non ce qu’ils veulent faire. Et très souvent ceux qui savent comprennent l’utilité d’un baccalauréat et trouvent de l’intérêt à suivre leurs cours, car la notion de travail devient une médiation entre le présent et l’avenir. Si nous arrivons à éclairer nos élèves sur leurs objectifs, sur leurs sensibilités, de les préparer à ce qu’il y a après le bac, nous arriverons à développer leurs qualités purement scolaires. »

Le lycée Académie France Maths, proposera ainsi à ses élèves un suivi personnalisé de l’entrée en seconde à la terminale auprès de la conseillère d’orientation. Celle-ci s’appuiera sur des bilans d’orientation et suivra les élèves aux moments clefs de leur scolarité. Pour les effectifs, l’établissement sera doté de classes de 15 élèves maximum. Des cours de méthodologie, du renforcement ainsi que des études dirigées seront proposés à chaque élève. Des rencontres professionnelles, des forums de filières seront organisés tout au long de l’année pour ouvrir les jeunes au monde de l’entreprise. Puis, pour les élèves visant des concours d’écoles de commerce, d’ingénieurs ou encore sciences po, une prépa aux concours sera dispensée en terminale. Objectif : « permettre aux élèves de voir ce qu’il y a après le bac. Car le bac n’est qu’un moyen, un sésame certes, mais pas une fin ! » Permettre aux élèves de donner du sens à leur scolarité avec la perspective de l’après bac en somme.

Pour plus d’informations :  www.france-maths.com

Le 13 mars 2012
 
 
 
 
 
Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."