Signaler un commentaire

cbi50 - Le 06 juin à 14h13
cbi50
Les modèles d'analyse des intérêts personnels et professionnels utilisés en psychologie du travail peuvent être transposés avec certains aménagements en orientation scolaire. Ces modèles sous-tendent l'existence des traits de caractère et de personnalité qui vont "influencer" les choix professionnels ( l'environnement). Même si l'enfant, le préado ou l'ado sont toujours en construction, il est possible d'identifier chez eux des envies et des intérêts professionnels qui peuvent être la base d'un réel projet. L'idée, à ces âges, n'est pas obligatoirement de leur demander de choisir leur voie, mais d'éviter au maximum qu'ils se trompent dans un système éducatif tellement cloisonné que les passerelles sont impossibles (où très difficiles à mettre en oeuvre). Ces publics jeunes ont le droit d'être informés à la fois sur ce qui pourrait potentiellement leur plaire et vers quoi ils pourraient se projeter. Et cela l'E.N. ne sait plus vraiment faire... http://www.monorientation-monmetier.fr/


Acadomia

rejoignez notre forum

Que pensez-vous du système de notation français ?

dernier message le 18 févr. 2015, par sysdream:

"error..."